Copywriting et psychologie du consommateur : 7 techniques pour augmenter vos ventes

psychologie du consommateur

Ça fait mal.

De faire zéro vente.

En effet : 

  • Lancer votre activité en ligne ;
  • Faire connaitre votre site ;
  • Développer votre liste d’inscrits ;
  • Créer un produit ;
  • Écrire une page de vente… ;

Et se rendre compte qu’elle ne convertit pas.

C’est dur à encaisser.

Parce que vous avez travaillé pour en arriver là. Créer votre bonus, écrire des articles, installer WordPress, régler les problèmes techniques, faire grandir votre liste, créer votre produit, écrire la page de vente,…

C’est du boulot. Un sacré boulot.

Et vous l’avez fait.

Parce que vous voulez être libre. Vous voulez vivre de votre activité en ligne.

Mais il y a un problème :

Votre produit ne se vend pas. Votre page de vente ne convertit pas. Vous ne gagnez pas un centime.

Vous repensez à tout ce que vous avez fait. Vous repensez aux raisons pour lesquelles vous vous êtes lancé. Aux longues heures passées derrière votre écran.

Vous relisez alors votre page de vente. 

« Mais qu’est-ce qui ne va pas ? »
« Pourquoi je ne vends pas ? »

Vous essayez de comprendre mais c’est peine perdue.

Oui ! Vous avez présenté votre produit.
Oui ! Vous avez expliqué ses caractéristiques.
Oui ! Vous avez montré le résultat que votre client cible obtiendra.

Tout vous semble bon. Mais alors pourquoi cette page de vente ne convertit pas ?

Parce que vous avez oublié un ingrédient essentiel :

More...

La psychologie d’achat

En effet, vous pouvez avoir un bon produit. Vous pouvez avoir une liste d’inscrits qualifiés. Vous pouvez faire une belle offre à votre prospect.

Oui, vous pouvez montrer à votre client cible ce que votre produit lui apportera. Oui, vous pouvez prouver l’efficacité de votre produit. Et oui, vous pouvez inciter votre client cible à passer commande (faire tout cela est déjà très bien).

Mais si vous voulez vraiment augmenter vos ventes, si vous voulez vraiment booster votre taux de conversion, vous n’avez pas le choix : Vous devez faire preuve de psychologie.

Alors comment utiliser la psychologie pour augmenter vos ventes ? Comment mettre la psychologie au service du copywriting ?

Et surtout, comment le faire en restant humain ?

C’est ce qu’on va voir dans cet article

Vous avez hâte ? Je vous comprends, c’est passionnant.

Mais au fait, c’est quoi la psychologie du consommateur ?

Dis simplement, la psychologie du consommateur, aussi appelé « psychologie d’achat », est une branche de la psychologie qui étudie le comportement des consommateurs.

Elle s’intéresse à leur mode de pensés, à leurs ressentis, à leurs perceptions,…

En 2 mots, la psychologie du consommateur explique pourquoi une personne achète (ou non) un produit.

Lors de mes études en psychologie, j’ai eu l’occasion d’étudier les bases de la psychologie d’achat (psychologie des prix, l’influence des couleurs sur nos émotions, les motivations d’achat,…)

Je me suis de plus en plus intéressé à ces sujets et finalement…

J’ai compris une chose : La psychologie et le copywriting sont étroitement liés. L’un ne va pas sans l’autre.

Dans son livre « La publicité scientifique » le copywriter Claude Hopkins explique que : 

« L’une des compétences de bases du rédacteur publicitaire est la compréhension de la psychologie humaine.

Plus il est psychologue et meilleur il est.


Il faut qu’il sache que certains effets conduisent à des réactions particulières. Il doit se servir de cette

connaissance pour accroître ses résultats 

et éviter de nombreuses erreurs » 

- Claude Hopkins -

Claude Hopkins nous invite donc à comprendre ce qui amène une personne à acheter (ou non) un produit.

Vous l’avez compris : Il nous invite à comprendre la psychologie humaine. Il nous invite à étudier la psychologie d’achat.

Maintenant, grande question :

Quels sont les ressorts psychologiques qui nous poussent à acheter ?

Comment utiliser la psychologie d’achat dans une page de vente ?

Et surtout comment le faire en restant humain ? Comment se servir de la psychologie pour vendre son produit, et ce… sans trahir ses valeurs ?

C’est ce qu’on va voir maintenant

Préparez-vous à rentrer dans le cerveau de votre prospect…

À vos marques, prêt ? Go ! 

1ère technique pour augmenter vos ventes avec la psychologie du consommateur : Les motivations « SONCAS »

À lui seul l’acronyme « SONCAS » regroupe 6 grandes motivations humaines. Ces 6 motivations nous poussent à agir et donc, à acheter.

Les voici :

S pour Sécurité : Besoin d’être protégé, besoin d’être rassuré, d’avoir des garanties,…

O pour Orgueil : Besoin d’être reconnu, valorisé, apprécié.

N pour Nouveauté : Besoin de briser la routine, besoin de changement, de variété,…

C pour Confort : Besoin de se sentir bien, se détendre, se faciliter la vie,… Tout ce qui permet d'épargner des efforts et du temps est touché par cette motivation.

A pour Argent : Faire des économies, gagner plus, avoir un bon retour sur investissement,…

S pour Sympathie : Pour faire simple, la sympathie correspond à la chaleur humaine qui se dégage de votre texte.

Maintenant…

Comment se servir de l’acronyme « S.O.N.C.A.S » dans une page de vente ?

L’une des façons les plus simples et les plus efficaces d’utiliser ces motivations d’achat c’est d’utiliser…

Des mots « magiques »

Autrement dit, des mots « images ». Des mots « émotionnels ».

En voici quelques-uns.

Sécurité (pour rassurer votre lecteur) : Garantie, fiable, testé, certifié, preuve, protégé, professionnel,…

Orgueil : Votre, personnel, invitation, reconnu, compliment, apprécié, exclusif,…

Nouveauté : Nouveau, maintenant, enfin, révolutionnaire, invention,…

Confort : Facile, simple, rapide, concret, pratique, serein, solution, agréable,…

Argent : Économie, gratuit, profit, gain, argent, rentabilité, investissement, promo, réduction,…

Sympathie : Est-ce que des mots peuvent exprimer l’idée de sympathie ?

Oui et non.

Non, car il n’y a pas de mots pour combler cette motivation. Par contre,…

Vous pouvez vous rendre sympathique.

Pour cela, faites preuve d’empathie. Faites preuve de bienveillance. Montrez à votre lecteur que vous le comprenez. Soyez comme un ami.

Mon invitation


Écrivez votre texte de vente. Ensuite relisez-le et ajoutez des « mots magiques ». Veilliez à combler chacune de ces 6 motivations d’achat. 

Se servir des « motivations d’achat » c’est bien. C’est déjà un bon début.

Mais on peut aller plus loin. Beaucoup plus loin avec la…

2ème technique pour augmenter vos ventes avec la psychologie du consommateur : Les besoins psychologiques

Comment peut-on parler de la psychologie du consommateur sans parler des besoins psychologiques ?

C’est impossible !

Alors quels sont ces fameux « besoins psychologiques » ? Et comment pouvez-vous les utiliser dans votre page de vente ?

C’est ce qu’on va voir tout de suite…

Dans son livre « Cashvertising » le publicitaire Drew Eric Whitman explique que l’être humain possède 8 besoins fondamentaux.

D’après lui, ces besoins sont programmés biologiquement dans chacun d’entre nous et sont le résultat d’un processus d’évolution qui a duré des millions d’années.

Ces 8 besoins sont les suivants :

  1. Le besoin de survivre, de profiter de la vie, de vivre plus longtemps et en bonne santé ;
  2. Le besoin de bien manger et de bien boire ;
  3. Le besoin d’éviter la peur et le danger ;
  4. Le besoin d’avoir un ou plusieurs compagnons sexuels ;
  5. Le besoin de confort ;
  6. Le besoin de se sentir important, d’être supérieur, de réussir ;
  7. Le besoin de prendre soin et de protéger ceux qu’on aime ;
  8. Le besoin d’être intégré socialement, d’appartenir à un groupe.

Exemples de slogans publicitaires où les besoins psychologiques en action

À présent, voyons comment les grandes marques utilisent ces besoins dans leurs publicités. Plus particulièrement dans leurs… slogans :

  • Peugeot 406 : « Conçu pour coller à la route »
    Référence : Besoin de sécurité et éviter le danger

  • L’Oréal : « Parce que vous le valez bien »
    Référence : Besoin de reconnaissance et d’estime

  • Pampers : « Ce qu’il y a de plus doux après une maman »
    Référence : Besoin de prendre soin de ceux qu’on aime

  • Mennen : « Pour nous les hommes »
    Référence : Besoin d’appartenance

Les principales motivations d’achat ou pourquoi nous achetons

L’étude de la psychologie humaine nous permet d’identifier plusieurs raisons pour lesquelles nous achetons un produit ou un service. 

Parmi ces raisons, il y a entre autres : 

  • Gagner de l’argent
  • Gagner du temps
  • Être en meilleure santé
  • Être aimé
  • Être valorisé
  • Se sentir important
  • Être apprécié par les autres
  • Éviter la douleur
  • Avoir du plaisir
  • Rendre son travail plus facile
  • Etc...

À présent, je vous invite à répondre aux questions suivantes : 

Pour quelles raisons votre client cible achèterait votre produit ? Serait-ce pour gagner plus d’argent ? Pour rendre son travail plus facile ?

Quels besoins psychologiques souhaite-t-il combler ? Besoin de sécurité ? Besoin de confort ? Besoin d’appartenance ? Besoin d’importance ?

Identifiez ces besoins. Ensuite, utilisez-les dans votre page de vente.

Avant de continuer, voici une précision importante sur le copywriting et la psychologie du consommateur :

Est-ce que se servir de la psychologie pour vendre un produit ou service relève de la manipulation ? Je laisse à chaque personne le soin de répondre. 

À mon sens, si le produit est de qualité et s’il rend service à l’acheteur, je n'hésite pas à utiliser ces besoins psychologiques. 

Et bien sûr, je ne mentirai jamais dans un texte de vente. En aucun cas je ne ferai de publicité mensongère. D’ailleurs, je vous déconseille fortement de le faire. Car comme le disait David Ogilvy :

N’écrivez jamais une annonce que vous
ne voudriez pas mettre sous
les yeux de votre famille.


Vous ne mentiriez pas à votre femme. Ne mentez pas à la mienne. « Ne faites pas à autrui... » 


Si vous dîtes des mensonges sur un produit, tôt ou tard vous serez découvert - soit par le gouvernement, qui vous poursuivra, soit par le consommateur qui vous punira en ne rachetant pas votre produit. 


Les bons produits se vendent grâce à une publicité honnête.


Si vous mentez ou même rusez, vous rendez un mauvais service à votre client, vous aggravez votre complexe de culpabilité et vous attisez le ressentiment du public à l’égard de l’ensemble de la publicité. 


« Les confessions d’un publicitaire »

de David Ogilvy, page 101 

Disons-le clairement : 

Vous n’avez pas besoin de mentir pour vendre votre produit. Vous n’avez pas besoin de vous travestir. Pas besoin d’exagérer.

Vous voulez vendre vos produits et services ? Vous voulez vivre de votre activité en ligne ?

Cela ne fait pas de vous quelqu’un de manipulateur. Loin de là.

Car vous pouvez écrire un texte de vente efficace en restant humain. Il est possible d’allier copywriting, vente et éthique.

Pour ce faire : 

  1. Utilisez les techniques de copywriting dont je vous parle et ;
  2. Montrez-vous honnête lorsque vous écrivez votre texte de vente. 

Si vous croyez en votre produit, si vous le vendez à un prix juste et s’il peut vraiment aider votre client cible, alors faire le lien entre la psychologie d’achat et le copywriting ne pose, à mon sens, aucun problème…

Cette précision étant faite, passons à la 3ème technique pour augmenter vos ventes.

3ème technique pour augmenter vos ventes avec la psychologie du consommateur : Votre produit… sous toutes ses coutures

Imaginez un instant :

Vous entrez dans une librairie. Vous parcourez les rayons. Cuisine, littérature, science-fiction, science humaine,… Soudain, le titre d’un livre vous interpelle.

Que faites-vous ?

Vous prenez le livre. Vous regardez la couverture. Puis, vous l’ouvrez, le feuilletez, lisez quelques phrases.

Bingo ! 

Ce livre vous intéresse… et vous passez à la caisse.

Question :

Qu’avez-vous fait avant d’acheter ce livre ?

Vous l’avez regardé. Vous l’avez touché. Vous l’avez lu.

Voilà une caractéristique propose à l’être humain : Nous voulons savoir à quoi ressemble ce qu’on va acheter. Nous voulons le regarder, le toucher, le sentir,…

Voici d’autres exemples pour illustrer ce principe :

Exemple 1 : Vous devez acheter une nouvelle voiture. Vous allez chez le concessionnaire. Vous regardez les voitures et vous en voyez une qui vous plait. Vous vous approchez, vous vous mettez au volant, vous réglez votre siège, vous vous imaginez en train de la conduire,…

Et si elle vous plait vraiment, vous prenez un rdv pour la tester.

Que dire des voitures qui ne vous intéressent pas ? Vous les regardez à peine.

Exemple 2 : Vous avez besoin d’un nouveau téléphone. Vous allez dans un magasin. L’un des téléphones attire votre attention. Vous le prenez en main, vous l’allumez, tapez sur les touches, testez les applications,…

Exemple 3 : Vous êtes une femme et vous faites les boutiques. Qu’allez-vous faire si une robe ne vous plaît pas ? Allez-vous l’essayer ? Bien sûr que non. Vous allez la laisser dans le rayon.

Par contre, si vous voyez une robe qui vous plait, vous allez la prendre et vous passerez par la case « cabine d’essayage ». 

Conclusion :

Quand un produit nous intéresse, nous voulons « entrer en contact » avec lui. Nous voulons le regarder, le toucher, le tester, le sentir,… Nous voulons nous « voir » avec ce produit.

Monsieur, achèteriez-vous un costume sans même l’avoir vu ? Sans l’avoir essayé ? 

Madame, achèteriez-vous une robe sans l’avoir vu au préalable ?

Réponse unanime : Bien sûr que non.

Comment utiliser ce principe dans votre page de vente ?

Montrez votre produit.

Vous vendez un livre ? Montrez la première de couverture. Mieux : Montrez-le en 3D. Ainsi vos visiteurs comprendront instantanément qu’il s’agit d’un livre. Ils pourront l’imaginez plus facilement.

D’ailleurs avez-vous remarqué ? Lorsque je parle de mon guide pratique « 7 étapes pour écrire une page de vente qui convertit », je ne fais pas que parler du livre. 

Non.

Je le montre, je présente sa couverture. Je le montre en 3D.

Voici un exemple. 

Landing page Copywriting Profitable

Votre offre contient des vidéos, des audios et un cahier d’exercices ?

Demandez à un graphiste de vous créer un visuel comprenant tous ces éléments. Vous pouvez facilement en trouver un sur 5Euros

Votre client cible pourra alors voir votre produit. Il aura une image, une représentation mentale du produit.

Pour aller plus loin :

Vous vendez une formation en ligne accessible via une plate-forme privée (kooneo, kajabi,…) ?

Filmez votre écran. Montrez la plateforme de formation. Naviguez dedans. Faites
« vivre » cette expérience à votre client cible.

Montrez-lui votre produit. Présentez-le sous toutes ses coutures. Faites en sorte que votre client cible ait une représentation mentale très claire de votre produit. Il doit pouvoir s’imaginer avec.

Faites cela et il se rapprochera significativement de l’acte d’achat.

À présent, nous allons lire dans les pensées de votre lecteur…

4ème technique pour augmenter vos ventes avec la psychologie du consommateur : La réponse aux questions où l’art de lire dans les pensées

Vous voulez augmenter vos ventes ? Vous voulez augmenter le taux de conversion de votre page de vente ?

Votre réponse : Oui ! 

(Si ce n’était pas le cas, vous ne seriez pas en train de lire cet article).

Dans ce cas, vous devez inciter votre client cible à lire votre texte et ce, jusqu’au bout.

Vous devez l’inciter à lire l’entièreté de votre page de vente.

Cela peut vous sembler évident et pourtant…

Si votre client cible ne lit pas votre texte, les chances qu’il achète votre produit sont nulle.

S’il ne lit pas votre page de vente, (ou s’il n’en lit qu’une infime partie) vous ne lui vendrez rien. Zéro. Nada.

Question :

Comment inciter votre client cible à lire l’ensemble de votre texte de vente ?

Il existe plusieurs techniques. Mais au-delà des techniques, votre texte de vente doit être… intéressant.

Et l’une des façons de rendre votre texte intéressant c’est… de répondre aux questions que se pose votre client cible.

Les questions que se pose votre client cible

Les questions que se pose votre client cible

Voyez-vous, votre lecteur se pose de nombreuses questions. Certaines sont conscientes et d’autre inconscientes.

En répondant à ses questions, vous éveillez sa curiosité, il s’intéresse à ce que vous dites, il lit plus attentivement votre texte et par conséquent, vous augmentez les chances qu’il achète votre produit.

Les questions que se pose votre client cible

Voici les principales questions que se pose votre client cible :

  1. « Qui êtes-vous ? »
  2. « En quoi votre produit peut m’aider ? Quels résultats vais-je obtenir ? »
  3. « Pourquoi est-ce que j’achèterai votre produit et pas celui de votre concurrent direct ? »
  4. « Qu’est-ce qui me prouve que j’obtiendrai des résultats ? »
  5. « Et que fait-on si votre produit ne me plait pas ? Que devient mon argent ? »

Analysons chacune de ces questions.

1. Qui êtes-vous ?

Par cette question, votre lecteur veut savoir s’il peut vous faire confiance. Et c’est bien normal. Achèteriez-vous une formation en ligne sans en savoir un minimum sur le vendeur ? Sur le créateur de cette formation ?

Je ne pense pas. C’est pareil pour votre client cible.

Alors montrez qui vous êtes. Pour cela :

  • Donnez votre nom et votre prénom ;
  • Mettez une photo de vous au début de votre texte ;
  • Racontez votre parcours ;
  • Présentez votre expertise ;
  • Donnez le nom de votre marque ou de votre entreprise ;
  • Etc…

2. « En quoi votre produit peut m’aider ? Quels résultats vais-je obtenir ? »

Par cette question, votre client cible veut savoir ce que votre produit va lui apporter. Il veut connaître les bénéfices et les avantages qu’il pourra tirer de votre produit.

Par conséquent, montrez-lui les résultats qu’il obtiendra grâce à votre produit. Parlez en terme d’avantage et de bénéfice.

3. « Pourquoi est-ce que j’achèterai votre produit et pas celui de votre concurrent ? »

Vous n’êtes pas le seul dans votre thématique. Et ça, votre client cible le sait.

Conséquence ? Il compare votre produit avec celui de votre concurrent. Il regarde les points forts de l’un. Les points faibles de l’autre. Il compare. Etc…

Et avouons-le : Nous avons tous fait cela.

Par conséquent, assurez-vous de vous démarquer. Montrez en quoi votre produit est unique. Montrez ses points forts.

Mais attention : Comme nous l’avons vu précédemment, ne faites pas de publicité mensongère. Ne dites pas que votre produit est unique s’il ressemble comme 2 goutes d’eau à celui de votre concurrent. 😉

« Une publicité ne peut créer l’avantage compétitif
d’un produit. Elle ne peut que le transmettre ». 

- William Bernbach -

4. « Qu’est-ce qui me prouve que j’obtiendrai des résultats ? »

Vous l’avez remarqué : Les promesses faciles sont aujourd’hui monnaie courante sur internet.

Et votre lecteur en a marre de toutes ces (fausses) promesses. Il n’y croit plus et n’y porte plus la moindre attention.

C’est la raison pour la quelle vous allez devoir lui prouver qu’il obtiendra les résultats annoncés. Vous devez prouver l’efficacité de votre produit.

Pour cela, vous pouvez présenter des témoignages, montrer comment fonctionne votre produit,…

5. Et que fait-on si votre produit ne me plait pas ? Que devient mon argent ?

Comprenez que, d’un point de vue psychologique, votre client cible a peur de se faire avoir. Il a peur de perdre son argent (qu’il a souvent durement gagné).

Par conséquente vous devez le rassurer. L’une des façons de faire est de lui donner une garantie de remboursement.

La FAQ où la technique du blogueur André Dubois

Il existe bien d’autres façons de répondre aux questions que se pose votre lecteur. Parmi elles, il y a la fameuse FAQ.

C’est d’ailleurs ce qu’a fait le blogueur André Dubois dans la page de vente de sa formation « Comment créer un blog rémunérateur, de A à Z, même si vous êtes débutant ».

Regardez :

FAQ André Dubois - TraficMania

Il met la question de son client cible en gras et y répond juste en dessous. Simple mais efficace.

Répondre aux questions que se pose votre client cible c’est bien. Mais on peut aller plus loin avec la… 

5ème technique pour augmenter vos ventes avec la psychologie du consommateur : Rendez-vous disponible

Voilà la 5ème techniques : donner à votre lecteur la possibilité de vous contacter.

Oui, je sais. Nous venons de parler des questions que se pose votre client cible. 

Toutefois, la lecture de votre texte peut amener certains lecteurs à se poser d’autres questions (auxquelles on ne pense pas toujours).

Et d’un point de vue psychologique, ces questions peuvent être si paralysantes qu’elles empêcheront vos lecteurs d’acheter votre produit.

Que faire alors ? 

C’est très simple.

Donnez à votre lecteur la possibilité de vous contacter. Mieux : Dites-lui de vous écrire s’il a des questions. Donnez-lui votre adresse email et soyez là pour lui. 

Répondez à ses questions. Il vous en sera reconnaissant et vous aurez été présent là où d’autres l’auraient ignoré.

Je vous laisse deviner qui a le plus de chance de gagner un client…

Vous pouvez aller plus loin…

Oui ! Vous pouvez aller plus loin en offrant… un service après-vente. C’est ce que fait André Dubois. Et il va même jusqu’à donner son numéro de téléphone. Jugez plutôt :

Support André Dubois - TraficMania

À présent, place à la 6ème technique :

6. Psychologie du consommateur : La magie des cadeaux

Pourquoi offrir un cadeau avec votre produit ? 

Parce que ça augmente les ventes. Littéralement. 

Psychologie du consommateur : La magie des cadeaux

Offrez un cadeau et augmentez vos ventes

Inconsciemment, recevoir un cadeau nous rappelle Noël, nos anniversaires, les remises de prix,… Ça nous ramène en enfance. 

D’un point de vue psychologique, nous associons les cadeaux à des sentiments positifs. 

Et ces sentiments positifs incitent à acheter. 

Augmentez vos ventes avec le bon cadeau

Offrir un cadeau c’est bien. Mais offrir le bon cadeau c’est mieux.

Alors qu’est-ce qu’un « bon cadeau » ? Quels sont ses caractéristiques ?

Tout d’abord, un bon cadeau est en relation directe avec votre produit. Dans l’idéal, il doit le compléter.

Ensuite, votre cadeau doit être, d’une certaine manière, « exclusif ». Vous devez être le seul à proposer ce cadeau. Votre prospect ne doit pas le trouver ailleurs.

Pour finir, vous devez vendre votre produit. 

Et oui ! Offrir un cadeau ne suffit pas. Il faut le vendre. Par vendre, je veux dire le présenter et surtout, le mettre en valeur. 

20% de ventes en plus

S’il est bien choisi, et surtout, bien présenté, un cadeau peut augmenter vos ventes de 20%.

Ce n’est pas rien.

Alors ne le négligez pas. Offrez un cadeau à votre client cible. Vendez-le, mettez-le en valeur et, si possible, donnez lui un prix marchant.

Votre taux de conversion ne tardera pas à augmenter…

À présent, voici la dernière technique pour augmenter vos ventes avec la psychologie d’achat.

Elle est simple, efficace et pourtant… très peu utilisée.

7. Psychologie du consommateur ou comment un simple stylo augmente votre crédibilité

Voici la 7ème et dernière technique : Signer votre page de vente à la main.

En signant votre page de vente, vous l’authentifiez. Vous montrez à votre client cible que vous prenez la responsabilité de ce qui est mit dans votre texte. 

Cela donne un caractère sérieux à votre offre.

Comment faire concrètement ?

C’est très simple : 

  1. Prenez une feuille et un stylo.

  2. Signez. Vous pouvez mettre votre prénom et nom ou faire un paraphe.

  3. Scannez votre signature.

  4. Placez-la à la fin de votre lettre.

  5. Enfin, ajoutez votre fonction pour renforcer votre crédibilité. Par exemple : Fondateur de "nom de votre entreprise", créateur du programme "xyz",...

Vous voulez un exemple ? Regardez ma signature à la fin de cet article.

À vous ! Servez-vous de la psychologie du consommateur et réalisez enfin vos premières ventes

Voilà ! Je viens de vous donner 7 techniques psychologiques pour augmenter vos ventes.

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous aidera à écrire une page de vente efficace.

Et souvenez-vous : Vous n’avez pas besoin de mentir pour vendre votre produit. Vous n’avez pas besoin de vous travestir. Pas besoin d’exagérer. Pas besoin de trahir vos valeurs.

Oui ! Vous pouvez écrire une page de vente efficace en restant humain. Vous pouvez allier copywriting, vente et éthique.

Je vous ai montré comment faire.

Maintenant, dites-moi. Je suis curieux.

Est-ce que cet article vous a plu ?

Dites-le-moi dans les commentaires.

Et si vous avez des questions, posez-les. Je serai ravi d’y répondre.

Que la Magie des mots soit avec vous,

Eduardo Beretta
Votre Magicien des mots
Fondateur de Copywriting Profitable

>
Curabitur porta. eget venenatis elementum Aenean vulputate, felis dolor. adipiscing sem, felis